1- L’aspect physique

  • Propreté corporelle
  • Respecter les règles élémentaires d’hygiène.
  • Se raser tous les matins.
  • Avoir une coupe de cheveux réglementaire.
  • Laver ses vêtements et sous-vêtements.
  • Changer régulièrement de couchage.

 

2- Le salut

Le salut est une des gestes de la politesse militaire à l’égard d’un supérieur. Il permet à deux militaires qui se rencontrent pour la première fois dans la journée de se direbonjour. La personne saluée doit répondre au salut.

Alors comment saluer ?

Salut de pied ferme :

  • Salut avec bonnet.
  • La Position de départ : le garde à vous (doigts tendus – talons joints – pieds a10h10).La manière
  • Porter la main droite au bord inférieur droit de la coiffure
  • Les doigts tendus et joints
  • La paume en avant
  • Le salut terminé, abaissé vivement le bras

Salut sans bonnet.

  • La manière :

 

  • Porter la main droite au bord supérieur de l’oreille droite
  • Les doigts tendus et joints
  • La paume en avant
  • Le salut terminé, abaissé vivement le bras

Salut en tenue de sport (tenue non codifiée) – Salut avec les mains embarrassées.

  • La manière :

En partant de la position du garde à vous : le salut s’effectue en donnant un léger coup de tête, le regard tourné vers l’autorité

Le militaire en déplacement, en uniforme avec ou sans coiffure, fait le salut à la française.

La manière :

Le geste du salut est le même que de pied ferme

En marchant, l’attitude du salut est prise quelques pas avant d’arriver à lahauteur de l’autorité, le regard tourné vers celle-ci.

  1. Qui saluer ?
  • Tous les militaires ayant un grade supérieur au sien ;
  • Les emblèmes militaires et nationaux ;
  • L’hymne national (la Marseillaise) au cours d’une cérémonie ;
  • Le pavillon national : – en franchissant la coupée d’un bâtiment et en faisant face à l’arrière(même la nuit) ;- lors de la cérémonie des couleurs pour le fractionnaire ;
  • Les troupes en armes ;
  • Les sonneries (aux morts, au drapeau) ;
  • Les drapeaux et étendards.
  • Lors de la cérémonie des couleurs on se découvre. Le fractionnaire ne se découvre pas, il salut.

3- Comment se présenter à un supérieur

  • A l’extérieur d’un bureau :
  • Se mettre au « garde à vous »
  • Se présenter (grade, nom, fonction éventuellement)
  • Saluer et dire « à vos ordres », suivi du grade de l’interlocuteur. A l’intérieur d’un bureau :
  • Frapper à la porte et attendre l’autorisation d’entrer
  • Avancer jusqu’à environ deux mètres du bureau
  • Saluer et dire « à vos ordres », suivi du grade de l’interlocuteur
  • Se découvrir en mettant sa coiffe sous le bras gauche
  • Ne pas se mettre au repos sans y être invité.

 

4- Visite d’un officier

Pour saluer un officier dans un local, le militaire présent se met au garde-à-vous. Si plusieurs militaires sont présents, le premier qui aperçoit le visiteur commande :« FIXE !».

Tous les occupants se mettent au garde-à-vous jusqu’à ce que le visiteur est ordonné « REPOS !».

Cette règle ne s’applique pas si l’officier ne porte pas sa casquette. Cela montre qu’il ne désire pas déranger les occupants du local. Si l’officier visiteur est le commandant de l’unité ou un amiral, l’ordre est « A VOS RANGS, FIXE !».

5- Respecter les règles de savoir-vivre

  • Dans un moyen de transport, donner sa place assise à une femme, à un militaire plus gradé.
  • Laisser le passage dans un couloir, un escalier, au franchissement d’une porte